Pour motiver en distanciel, testez la gamification !


Avec l’intensification des pratiques digitales, de plus en plus de professionnels et de chercheurs se penchent sur les pratiques permettant de capter et de maintenir l’attention et la motivation des utilisateurs sur des dispositifs en ligne. Qu’il s’agisse de mettre en pratique un marketing inbound, de fidéliser et d’engager des utilisateurs ou de faciliter l’atteinte d’objectifs pédagogiques, il est aujourd’hui important de soigner la forme des contenus digitaux, autant que leur fond. Dans ce cadre, la pratique de la gamification fait de plus en plus parler d’elle. Quels sont les mécanismes psychologiques à l'œuvre et comment adapter cette pratique à ses objectifs ? Nous vous présentons quelques éléments de réponses basées sur les recherches en sciences de la motivation.



La gamification : le jeu au service du réel


Le terme “gamification” désigne la mise en œuvre d'éléments de jeux dans des contextes du monde réel. Ces éléments reposent sur des principes de récompense visible (numérique ou symbolique) et de lien social, censés booster la motivation et la performance. Cette pratique provient notamment de l’incroyable montée en puissance des jeux vidéo depuis une vingtaine d'années. Conscients du potentiel de ce type de jeu en termes de motivation, les chercheurs en sciences cognitives ont alors eu l’idée de s’en servir à des fins appliquées au quotidien [1]. Aujourd’hui, la pratique de la gamification s’observe dans un nombre de contextes toujours plus important : dans l’entreprise, dans le cadre de l’éducation ou de la formation, dans le marketing, le crowdsourcing, la collecte de données...


Attention cependant, pour être efficace, la gamification NE DOIT PAS être considérée comme un jeu. Le but de la gamification est avant tout de motiver l’utilisateur à produire un comportement en rendant l’environnement qui entoure ce comportement plus amusant et engageant. Le jeu est ici un moyen et non une fin. L’une des principales erreurs commises par les entreprises qui mettent en place une démarche de gamification est justement de se concentrer sur les détails du jeu, en oubliant le comportement et l’utilisateur cible [2]. Afin d’éviter cette erreur, il est important de comprendre les mécanismes psychologiques de la gamification et d’adapter sa stratégie en fonction de ses objectifs !


Gamification et déterminants psychologiques de la motivation


La motivation humaine est, depuis plusieurs décennies, au cœur de nombreuses recherches menées en psychologie. Parmi toutes ces recherches, le modèle dit de “l’auto-détermination” se distingue par la quantité de travaux ayant validé ses principes [3]. Selon ce modèle, nous serions motivés à réaliser un comportement lorsque celui-ci nous permet de satisfaire 3 besoins fondamentaux :

  • le besoin de compétence, lié à un sentiment d'efficacité et de succès au sein de l’environnement

  • le besoin d’autonomie, lié au fait de prendre des décisions et d’être libre de toute pression

  • le besoin de lien social, lié au fait de se sentir appartenir à un groupe de personnes proches

Ces trois besoins psychologiques intrinsèques constituent des ressources motivationnelles qui peuvent être développées en modifiant l'environnement. Ce qui est précisément le but de la gamification. En d’autres termes, les éléments de jeu pourraient être délibérément utilisés pour satisfaire ces 3 besoins et donc augmenter la motivation des individus.


Quels éléments de jeu pour quels besoins psychologiques ?


Parmi les éléments de gamification les plus souvent utilisés et les plus efficaces, on retrouve :

  • des récompenses sous forme de badges, distribuées pour marquer la réussite d’étapes ou de programmes

  • un tableau classant les meilleures performances obtenues par l’ensemble de la communauté

  • un graphique indiquant l’évolution des performances de l’individu

  • un storytelling, qui consiste à ancrer le jeu dans un récit qui permet aux individus de s’immerger dans l’univers

  • la possibilité pour l’individu d’être représenté dans le jeu par un avatar

  • la possibilité de travailler en équipe


Dans une étude récente, Sailer et collègues [4] font justement l’hypothèse qu’introduire ces éléments de gamification sur une plateforme ou dans une formation peut venir combler les besoins psychologiques impliqués dans la motivation. Dans une recherche récente, ils ont cherché à savoir plus précisément quels éléments de gamification étaient liés à quels besoins, parmi l’ensemble des éléments suivants. Leurs résultats sont résumés dans le tableau suivant :


Quelle stratégie de gamification pour quel objectif ?


S’il est évident que l’idéal en termes de motivation est de satisfaire les 3 besoins fondamentaux que nous avons nommés, les contraintes financières ou matérielles peuvent vous contraindre à choisir certains types d’éléments au détriment d’autres. Auquel cas l’important pour adapter sa stratégie de gamification est avant tout de se mettre à la place de l’utilisateur cible et de comprendre les besoins qu’il cherche à combler. Voici quelques exemples :


  • Vous cherchez à inciter des utilisateurs à aller au bout d’une formation ? Il y a fort à parier que les personnes cibles cherchent à améliorer leurs compétences ! Dans ce cas, vous pouvez miser sur la distribution de badges et le graphique d’évolution de la performance. Utilisez toutefois le tableau des meilleurs scores avec précaution : celui-ci peut induire une certaine pression qui pourrait démotiver les personnes qui démarreront au bas du classement (préférez plutôt l’affichage des 5 personnes situées en dessous et au-dessus dans le classement). Il est également préférable de récompenser l’atteinte de multiples objectifs faiblement espacés dans le temps, plutôt que la réussite de très gros objectifs. Cela préservera l’effet motivant de vos récompenses.

  • Vous cherchez à engager et fidéliser les utilisateurs de votre application ? Satisfaire le besoin de relation des personnes cibles peut dans ce cadre être votre meilleur atout ! Au plus les personnes auront le sentiment de faire partie d’une communauté d’utilisateurs, au plus elles souhaiteront se servir de l’application. Pour cela, n’hésitez pas à permettre la représentation des utilisateurs par des avatars, la réalisation d’actions en équipe ou les échanges entre utilisateurs via l’application.

  • Vous cherchez à booster l’utilisation de votre plateforme par les membres de votre communauté ? Misez sur la satisfaction du besoin d’autonomie ! Les recherches en psychologie ont montré à de nombreuses reprises qu’un comportement sera motivé par le fait de se sentir libre de le faire ou non. Utilisez dans ce cas un système d’avatar et de storytelling individuel qui permettra à l’utilisateur de se sentir autonome sur la plateforme !


En résumé ? Les recherches en sciences psychologiques montrent que la gamification est une stratégie qui permet réellement de motiver les individus à produire un comportement ciblé.


Attention toutefois : une stratégie de gamification n’est pas une fin en soi et doit s’adapter aux objectifs et aux utilisateurs ! Une analyse psychologique fine de chaque situation permet d’adapter précisément sa stratégie de gamification au public et aux objectifs visés.


[1] Rigby, S., & Ryan, R. M. (2011). Glued to games: How video games draw us in and hold us spellbound: How video games draw us in and hold us spellbound. AbC-CLIo.

[2] Werbach, K., & Hunter, D. (2012). For the win: How game thinking can revolutionize your business. Wharton Digital Press.

[3] Deci, E. L., Olafsen, A. H., & Ryan, R. M. (2017). Self-determination theory in work organizations: The state of a science. Annual Review of Organizational Psychology and Organizational Behavior, 4, 19-43.

[4] Sailer, M., Hense, J. U., Mayr, S. K., & Mandl, H. (2017). How gamification motivates: An experimental study of the effects of specific game design elements on psychological need satisfaction. Computers in Human Behavior, 69, 371-380.

118 vues0 commentaire