• Pseeko

Revue du Doc #1 Explorer les styles de management de la diversité : théorie & application

Mis à jour : août 4

D'après un article de Joseph E. Trimble & Jean Lau Chin. 2019.



À quelques exceptions près, les théories du management et du leadership s'appuient encore aujourd’hui sur une image relativement figée du “travailleur” : homme, blanc, Nord-Américain ou Européen de l’Ouest, hétérosexuel … Ces théories, encore enseignées aujourd'hui, sont ainsi basées sur des pratiques issues d’une culture spécifique et dirigée vers une population de salariés et de managers caricaturale, à mille lieues des contextes et environnements sociaux changeants que l’on rencontre aujourd’hui. 


Pour illustrer ce constat, les auteurs prennent l’exemple de "l’effet miroir" : les personnes qui atteignent des positions de leadership, mais ne correspondent pas à l’archétype du leader-homme-blanc ont tendance à adopter les comportements typiques des personnes déjà au pouvoir. Autrement dit, les modèles de management actuels ont tendance à vouloir uniformiser les salariés en référence à un archétype dépassé, au lieu de souligner et de célébrer leur différence comme une richesse.


Pour faire face à ce constat, les théories du management doivent s’adapter à cette nouvelle réalité en proposant des modèles de leadership qui prennent en considération les particularités d’une population diverse et multiculturelle. Ces nouveaux modèles de leadership doivent être inclusifs, sensibles à la différence et permettre de diriger une population diversifiée. Selon les auteurs, cette évolution doit notamment se traduire par le développement, chez les nouveaux leaders, de compétences appropriées : la compréhension, l'appréciation, la volonté et la capacité de diriger des populations diverses. La formation des managers devrait donc évoluer pour être plus proche de la réalité de l’entreprise. 


Afin de manager la diversité (et non plus de la dissimuler), les auteurs recommandent de baser les modèles de leadership sur 4 principes :



1. Accueillir la différence avec bienveillance ! Pour manager la diversité, il est nécessaire de comprendre que population multiculturelle signifie nécessairement pluralité des points de vue et des conceptions du monde, ce qui doit être intégré dans les pratiques de management et de travail en général. Chaque salarié doit avoir la possibilité de s’exprimer sans jugement, afin de promouvoir la diversité comme levier de créativité.


2. Le management de la diversité se doit d'être fondé sur des valeurs éthiques de justice sociale : aucune différence, aucune discrimination sur base de l’appartenance d’un salarié à un groupe donné ne doit être tolérée. Ce principe implique de remettre en question la culture d'entreprise et les fonctionnements organisationnels afin d'identifier les potentiels préjugés et stéréotypes qui y sont véhiculés.


3. Manager la diversité implique une prise de conscience de la façon dont les attentes et les perceptions des managers quant au genre, à l’origine, à la culture … peuvent biaiser leurs propres comportements et celui des salariés. Par exemple, une salariée qui se retrouve sous l’autorité d’un manager, tout en sachant que ce dernier aurait préféré un homme à son poste, aura tendance à vouloir “gommer” sa potentielle différence au lieu de la mettre en avant. Pour contrer ce biais, il est nécessaire de considérer chaque salarié comme un individu et de le juger sur la base de ses compétences particulières.


4. Enfin, il est nécessaire de respecter les différentes pratiques associées à la diversité dans une entreprise. Manager efficacement la diversité implique donc de laisser à chaque salarié une marge de manœuvre suffisante pour pouvoir mettre en place les pratiques inhérentes à son appartenance culturelle de façon effective. Cette autonomie des salariés peut concerner les horaires de travail (commencer tôt vs finir tard), les pratiques religieuses (repas, prières...) ou encore les choix vestimentaires.


Enseigner et transmettre ces principes aux managers est indispensable. En effet, on ne peut comprendre l’humain en faisant l’impasse sur la diversité culturelle, ethnique, religieuse ... Plus encore, il est aujourd’hui indispensable d’appliquer concrètement ces principes pour transformer durablement les pratiques de management. Cette évolution permettra de révolutionner les équipes de travail en développant une réelle intelligence collective, véritable levier de performance et d’engagement.


Article original : https://cedar.wwu.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=1010&context=psychology_facpubs


© 2020 Nolwenn Anier & Quentin Victeur. Tous droits réservés.